On le sait, les relations entre les religions et l’Etat peuvent prendre de nombreuses formes dans le monde d’aujourd’hui. Certains pays connaissent une séparation a priori étanche comme dans le cas de la France où « la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte » ; d’autres accordent une place fondamentale à une religion dans l’ordre social à l’exclusion de toutes les autres ; d’autres encore connaissent une religion d’Etat tout en garantissant la liberté de croire ou de ne pas croire et en proscrivant toute discrimination fondée sur la croyance ou l’absence de croyance. Entre l’extrême de l’athéisme d’État et l’autre extrême d’un système fondé explicitement sur les préceptes d’une religion, la palette des relations qui peuvent exister entre l’Etat et la Religion est riche. L’objet du colloque interdisciplinaire et bilingue (français, anglais) « Laïcité(s): Religion et espace public » sera de décrire et d’analyser cette diversité.

Notre ancien collègue Niels De Nutte présentera les résultats de ses recherches au CAVA, son article « Belgium favoring organized unbelief. Secular humanism, the subsidized church of Nones? ». Il explore le contexte dans lequel s'est déroulée la lutte de la laïcité pour l'égalité des droits.

Veuillez trouver le programme complet ici.

22 Novembre 2019 de 11:45 à 12:00 Add to personal calendar